St FRANCOIS de SALES

Présentation  

François de Sales naît au château de Sales, à Thorens, le 21 aôut 1567. Baptisé « François » en souvenir de St François d’Assise, fils aîné d’une famille catholique de 6 enfants issue de la vieille aristocratie de Savoie,  il grandit à Thorens, puis suit ses premières études en Savoie. François souhaite très tôt devenir prêtre, mais ses parents ont des ambitions pour lui, et le destinent à la magistrature. Ils l’envoient étudier à Paris, en France. Il se passionne pour la théologie, à  l’époque de l’apparition du protestantisme. Il revient en Savoie en 1588 pour aller finir ses études en Italie, le droit pour répondre aux ambitions de son père, et la théologie pour lui. Il y mène une vie austère. De nouveau de retour en Savoie en 1592, il refuse la vie toute préparée que lui propose son père, et remanifeste son désir de devenir prêtre, et bien qu’inscrit au barreau de Chambery, l’évêque de Genève lui propose la position de prévôt du chapitre de Genève à Annecy. Il renonce à ses droits d’aînesse et à son héritage, et devient donc prêtre en 1593, avec l’accord de son père.

Avec l’émergence de la Réforme Protestante et du calvinisme, il décide de combattre le protestantisme par la charité et la douceur, et devient missionnaire dans le Chablais : muni d’une seule bible, refusant toute escorte armée pour le protéger de représailles du fait de son catholicisme, il prêche, il distribue des tracts, il débat avec des Protestants, et il opère progressivement de nombreuses conversions.

Il est nommé coadjurateur de Genève par le pape Clément VIII en 1599, se fait connaître en 1602 à Paris par les sermons qu’il y fait, et à la mort de l’évêque de Genève, en décembre 1602, est ordonné évêque de Genève à l’église de Thorens et réside à Annecy.

Evêque, il instaure le catéchisme, entretient des correspondances avec de nombreuses personnes, base de son ouvrage "Introduction à la vie dévote" où il prône une vie de prière et de charité et devient écrivain en utilisant le français contemporain pour se rapprocher de ses lecteurs. Il cofonde en 1607 l’Académie Florimontane. Il rencontre Jeanne de Chantal, et fonde avec elle en 1610 l’ordre de la Visitation (à l’actuelle Chapelle de la Visitation). En 1615, il écrit son deuxième ouvrage, le "Traité de l’amour de Dieu". Il réforme de nombreux ordres religieux, conseille de nombreux grands hommes de l’époque, voyage beaucoup, et meurt épuisé en décembre 1622

Homme d’église, homme de lettres, il devient par ses écrits et la modernité de sa communication le patron des journalistes et des écrivains, et est canonisé en 1655.

Pour plus d'information c'est ICI

Les traces de St François de Sales à Thorens

  • Statue de St François au centre du village : il est représenté une plume à la main.
  • Eglise : il est baptisé en ces lieux le 28/08/1567, et consacré évêque le 8 décembre 1602. Elle est ouverte tous les jours de 9H00 à 19H00. 
  • Chapelle de Sales : elle a été érigée en 1672 sur le lieu du château de Sales où il est né en 1567, le château ayant été détruit en 1630 par le roi Louis XIII.

Située à 1 km du village, au hameau de Sales sur la route du plateau des Glières, la chapelle est accessible à pied par un chemin piétonnier passant aussi par le château de Thorens.

  • Château de Thorens : édifié en 1060 par la famille de Compey, il est acheté en 1559 par le père de St François et est resté depuis dans la famille.

Le château, accessible à pied par chemin piétonnier depuis le village, présente notamment des objets et souvenirs de St François de Sales. 

Thorens Glières
Mairie de THORENS GLIERES
9 place de la Mairie
74570 Thorens
Tel. 04 50 22 40 15