THORENS : BERCEAU DU MAQUIS

Une vallée refuge

 

Dès 1942, après l’invasion de la zone Sud et surtout après l’instauration du Service du travail obligatoire en février 1943, Thorens devient l’une des zones refuges où se constituent des maquis pour accueillir les « Réfractaires ».

Le 27ème BCA est dissout ; une partie de ses armes est cachée dans la grotte de l’Adiau.

Louis Morel, adjudant dans ce même bataillon, alias Forestier, est le chef de secteur de Thorens pour l’Armée Secrète.

Le fameux corps-franc Simon y a sa base arrière à partir de laquelle il conduit ses opérations jusqu’à son anéantissement le 24 janvier 1944 à Mercier.

Vivre libre ou mourir

 

Lorsque se constitue le maquis des Glières à partir du 31 janvier 1944, la vallée de Thorens est l’un des accès  au plateau.

C’est par là que rejoignent les Espagnols le 1er février, ou encore la section F.T.P. Franquis, le 3 mars. Par là, avec la plaque tournante du moulin Bévillard, sont acheminés courrier et ravitaillement, effectuées de multiples liaisons, accompagnés ceux qui veulent rejoindre le maquis.

A La Plagne, le 20 mars , les maquisards du groupe Franquis, qui défendent les accès par le col de Landron, se heurtent à un détachement de la Milice. Henri Stein, Marcel Péguet, Joseph Zonca, Aimé Démolis y laissent la vie.

Quand l’étau se referme, Thorens devient le PC de la Milice.

Lors du décrochage, le 27 mars, le lieutenant Jacques de Griffollet, Jean Bajard, Jean Gérin, Avelino Escudero-Peinado, Paulino Fontoba-Casas tombent sous les balles des miliciens à La Luaz. Marcel Carretti, Gérard Echert, Pablo Fernandez-Gonzales, Paul Schaeffer, Victoriano Ursua-Salcedo, subissent le même sort.

Seize Thoranais sont déportés : François Baud, Raymond Bonzi, Noël Bouvard, Achille Carrier, Albert Chappaz, Fernand Croset, Marius Fontaine, Camille Fournier, Georges Lavillat, Henri Pollet, André Richard, Victor Richard, Marcel Suaton, Emile Velluz, Felix Bouvard et  Joseph Jungo. Seuls ces deux derniers survivront.

Thorens Glières
Mairie de THORENS GLIERES
9 place de la Mairie
74570 Thorens
Tel. 04 50 22 40 15